longue queue - longue traîne

La longue traîne : pourquoi c’est intéressant quand on débute en affiliation ?

Les mots de longue traîne sont des mots/phrases peu recherchés dans les moteurs de recherche mais dont le cumul représente une part importante du total de mots/phrases recherchés chaque mois.

Les avantages des ces mots/phrases clés :

  • ils sont moins concurrentiels donc plus facile pour se positionner dessus
  • quand ils sont longs, ils sont généralement plus précis et permettent de mieux comprendre l’intention de l’internaute

Exemples :

« Acheter une voiture BMW chez un concessionnaire dans le 16ème, Paris »
=> longue traîne : assez peu recherchés chaque mois mais l’intention est claire : la personne veut acheter une voiture dans le 16ème. Tout site qui répondra à sa demande a la chance d’avoir un lead qualifié.

« concessionaire Paris »
=> pas de la longue traîne. Mot-clé concurrentiel dont on ne connaît pas l’intention de la personne : Quel type de voiture cherche t’il ? Que veut-il faire ?

Please follow and like us:

About the Author: Paul

Ingénieur de formation, je travaille depuis 2012 sur des projets Internet : site de box et marketing d'affiliation => particulièrement l'affiliation Amazon.

4 Thoughts to “La longue traîne : pourquoi c’est intéressant quand on débute en affiliation ?”

  1. Excellent article. Quel dommage de pas te lire plus :-p

    Je voulais te poser une question 😉

    Est-ce qu’il y a moyen de connaître avec précision le nombre de fois cherché sur Google pour un mot-clé par jour ou par mois ?

    Exemple : si je veux savoir combien de fois est recherché  » soutien scolaire maths paris  » sur Google par jour ou mois, c’est possible techniquement ?

    Alors je sais qu’il existe Google Trends, mais c’est trop imprécis et vague.

    Il y a aussi l’outil de planification des mots-clés de Google, mais je sais pas si c’est fiable ou pas, je suis parfois étonné des résultats en 100 K, etc… Mais peut-être que j’utilise mal.

    As-tu des conseils pour ça… ? Merci !

    1. Bonjour Sycene,
      merci pour ton message.
      Oui je suis pas mal focalisé sur mes sites de niche pour l’instant et cela me prend pas mal de temps. J’aimerai écrire plus ici sur différents sujets, expériences que j’ai faites, etc.

      Connaître le volume de recherche avec précision, non, ça n’existe pas.
      Aucun outil n’a de valeurs exactes, même pas l’outil de prédiction keyword planner de Google AdWords.

      Par contre tu as différents outils pour avoir des estimations :
      – le keyword planner de Google AdWords donc (https://ads.google.com/intl/fr_be/home/tools/keyword-planner/)
      – des outils comme SEMRush, ahrefs (que j’utilise depuis peu), longtail pro
      – des plugins comme keywords everywhere (je te conseille celui-là pour commencer, il est génial et gratuit !)

      De toute façon tu n’as pas besoin de connaître avec précision le volume de recherche. Des estimations c’est déjà très bien.

      Les résultats à 100K sont souvent sur des mots clés assez généralistes comme « montre » mais ils ne sont pas assez spécifiques pour vouloir les cibler car il ne cible pas un intention assez précise.

      Je conseille au début de tacler vraiment des mots clés avec très peu de volume ! (en dessous de 250 recherches mensuelles par exemple) puis quand ton site prend de l’âge et que Google comprend mieux la thématique de ton site, aller vers des mots clés à plus gros volume.
      Même les mots-clés avec « 0 recherches mensuelles » mais qui sont suggérés par Google peuvent être intéressantes.

      Au lieu de « montre », tu peux par exemple cibler « montre casio jaune » (40 recherches par mois).
      Dans ce cas, tu sais que les gens sont intéressés par des modèles plus précis pour potentiellement un achat.

  2. Ok merci de ta réponse détaillée.

    J’ai pris le plugin keywords everywhere, ça a l’air top, juste dommage qu’il indique parfois le volume de recherche à zéro pour le langage français d’après ce que j’ai compris.

    Bon après tout, j’ai des sites déjà bien positionnés et référencés, qui ont un minimum d’autorité, je continue de cibler les mots-clés à la longue traine mais je vais essayer aussi d’attaquer les gros mots-clés demandés avec une petite chance de réussir car certains sont rentables et je vois une vraie différence dans mon CA, parfois j’y suis arrivé.

    Après ma technique est assez basique : c’est créer du contenu long, très long et de qualité, avoir un max de couleur verte sur le yoast Seo lol, analyser un peu le contenu des articles de mes concurrents et faire mieux, etc… pour le moment, ça marche.

    Mais c’est vrai que je ne pousse pas autant dans la profondeur technique que toi, j’exploite assez peu les outils keywords, semrush, adwords, backlinks, et compagnie, vite fait quoi. Je le fais un peu en freestyle et intuitivement. Là, je vais essayer de m’y intéresser plus, y a tout à gagner.

    Sinon un outil dont j’ai entendu beaucoup de bien, une amie blogueuse me dit qu’elle utilise pour faire monter tous ses articles sur la 1ère page et ça semblerait marcher, c’est : https://1.fr/ . Y a un essai gratuit. Je vais essayer pour voir.

    1. Il n’est pas nécessaire de faire le plein d’outils. Parfois l’intuition et le fait de penser à ton audience peut t’amener très loin.

      Je n’utilise pas non plus beaucoup de plugins wordpress. J’utilise Yoast mais je ne me soucie guère de le rendre « vert ».
      Utilise les outils pour t’aider à mieux voir mais n’oublie pas de penser avant tout au visiteur.
      Dans cette lignée : mieux faire que tes concurrents est une très très bonne approche !

      Pour info, keywords everywhere indique 0 mais s’il mentionne le mot-clé c’est qu’il y a quand même des recherches dessus.

      Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *